Agenda des Arquebusiers – juin 2020

Comme toute la population belge, les Arquebusiers vivent une situation jamais connue jusqu’à présent, dans des conditions qui sont à l’opposé de la confraternité voulue par une association telle que la nôtre. Nous vivons un repli sur nous-mêmes imposé par le confinement. Même en voie de résorption, cette situation qui impose pour le moins la distanciation physique empêche pour un temps encore la reprise de nos traditions.

Les perspectives à court terme restent bloquées et il est impossible pour le moment d’établir un agenda. Seules, deux décisions seront d’actualité le 28 juin :

  • A l’occasion de la fête, le Comité demande à tous les membres de sortir les drapeaux arquebusiers et nationaux ainsi que, pour ceux qui en possèdent, les arquebusiers peints par Pierrot Lensen.
  • Tous les arquebusiers seront invités à prendre une photo le 28 juin, date de notre fête d’été. La photo représentera l’arquebusier avec sa cravate arquebusière, par exemple avec sa famille, à côté d’une statue de saint Martin ou d’un drapeau rouge-bleu-rouge. Les instructions complètes vous seront fournies à la mi-juin.

 

  • L’équipe du Papegaie réalise un ‘gros’ Papegaie car le numéro 141, prévu en 24 pages, passera à 32 pages et sortira début juin. L’équipe espère ainsi apporter un peu de bonne humeur et de détente en plus des informations habituelles.
  • Le musée commençait à préparer sa saison et l’exposition 2020 lorsque le local a été fermé et le confinement confirmé. Le conservateur espère pouvoir ouvrir le musée début septembre.
  • Nous remercions les membres qui ont sorti leur drapeau pour marquer la reconnaissance des Visétois et des Confrères de nos trois gildes envers toutes les personnes qui se dévouent afin de sauver, de protéger et d’aider nos concitoyens et notre sympathie va évidemment à tous ceux qui se sont dévoués et qui continuent à supporter la charge des contraintes imposées par le coronavirus.

75e anniversaire de la fin de la guerre 40-45

Le Papegaie devait sortir au début du mois de mai et présenter quelques photos de la libération et des Américains à Visé. Comme les cérémonies prévues sont supprimées, voici un petit rappel en photos de la présence de nos libérateurs dans le quartier de la Prihielle ainsi qu’un document montrant le pont de Visé détruit.

Le clin d’oeil de Pierrot

Pierrot Lensen ne peut résister à ses passions que sont le dessin et la musique. Si le soir à 20 heures et pour le plus grand plaisir des voisins, il sort son piano pour ‘applaudir’ le courage à sa manière, il a également pastiché avec humour le port du masque.  

Le Musée des Arquebusiers vit.

Les collections du musée des Anciens Arquebusiers se sont encore étoffées et de nouvelles pièces continuent à enrichir les principaux thèmes du musée.

De mai à novembre 2020, un catalogue sera disponible pour expliquer l’évolution de l’arme à feu et aider à repérer les pièces remarquables dans ce domaine.

Quelques photos illustrent les dons et les acquisitions de l’année 2019.

Une belle fête pour un centenaire exceptionnel

Le samedi 18 janvier, nos tambours, l’harmonie des Arquebusiers, le Comité directeur et nombre de nos membres accompagnés par une délégation de l’Harmonie royale Sainte-Cécile, de madame le Bourgmestre et du directeur de l’harmonie Saint-Martin se sont rendus au Domaine d’Argenteuil pour féliciter notre Général-président honoraire Maurice Houbiers à l’occasion de son 100e anniversaire.

100 ans Maurice Houbiers

Le Bal de Gala étant programmé le 25 janvier, jour de l’anniversaire de Maurice Houbiers, c’est le samedi précédent (18 janvier 2020) que les Anciens Arquebusiers ont organisé une célébration du centenaire de leur Général-Président honoraire, à la maison de repos où il réside désormais (Domaine d’Argenteuil à Haccourt). L’intégralité des discours prononcés étant diffusée, cet événement se fera en deux parties. Sur invitation de la Bourgmestre, Maurice Houbiers s’est rendu la semaine suivante à l’Hôtel de Ville pour une célébration officielle.

Le grand feu de la Saint-Martin en photos

Photos de Michel Lesage et de Luc Jeukens.

En 2019 ; la tradition du grand feu de la Saint-Martin s’est adjoint une autre tradition. Un bateau arrivé en fin de vie après avoir bien servi disparaît idéalement dans les flammes. L’impressionnant bateau du Cercle nautique, dressé comme une flèche, a donc servi de pièce maîtresse à notre feu.