La Grande Guerre dans les grandes lignes

Cette exposition itinérante, de passage à Visé et montée à l’initiative de l’Institut des Vétérans – Institut National des Invalides de Guerre, Anciens Combattants et Victimes de Guerre, est venue compléter pendant trois semaines notre exposition sur la guerre 14-18.  A cette occasion, les deux expositions ont été accessibles les samedis et dimanches ainsi que le lundi 4 août.

Exposition « 1914 – Un microcosme en perdition » en photos

(Les Anciens Arquebusiers participent aussi à l’exposition montée par le musée de la Vie Wallonne en l’Espace Saint-Antoine : « Liège dans la tourmente »).

 

Des objets « ayant une histoire » ou liés à un récit, des documents essentiellement visétois, la trace, toujours conservée, des coups de baïonnettes allemandes dans un registre, des photos inédites, des documents originaux tout à fait importants, des pièces uniques, des souvenirs marquants, des réalisations remarquables expliquent le succès de l’exposition « 1914 – Un microcosme en perdition » : plus de 1000 visiteurs l’avaient déjà parcourue en ce début juillet. Le chiffre, excellent pour une exposition créée par une petite équipe, prouve l’intérêt de la recherche liée à cette exposition. La collaboration des familles concernées fut également très importante. Sachez encore que :

  • l’exposition est visible jusqu’au 16 novembre 2014
  • ouverture : notamment tous les premiers dimanches du mois, les 2, 3, 4 et 15 août, les 7, 13 et 14 septembre, les 2 et 16 novembre mais également sur simple demande.
  • contact : Jean-Luc Casteleyn Gsm 0475 – 35 29 16

Expositions

« 1914 – Un microcosme en perdition »

  .

des documents remarquables et uniques

des reliques émouvantes

des photos, des agrandissements, des souvenirs

des journaux de l’époque, courriers et cartes postales

  • le souvenir des premières victimes, des relations écrites d’époque, des photos, des agrandissements, les courriers, les journaux, la vie dans les camps, l’accueil dans le Limbourg hollandais, la vie dans la ville de Visé détruite, l’artisanat de tranchée…
  • des souvenirs essentiellement visétois
  • un catalogue explicatif est disponible
  • l’exposition est visible jusqu’au 16 novembre 2014
  • ouverture : notamment tous les premiers dimanches du mois, les 3, 4 et 15 août, les 7, 13 et 14 septembre, les 2 et 16 novembre mais également sur simple demande.
  • contact : Jean-Luc Casteleyn Gsm 0475 – 35 29 16

 

« La Grande Guerre dans les grandes lignes »

 

Une exposition temporaire itinérante à découvrir.

Cette exposition est parallèle à notre exposition, les deux étant complémentaires.

Musée

  • Le musée a été très fréquenté au mois d’octobre et au mois de novembre, que ce soit par des groupes ou par des personnes privées.
  • La fréquentation du premier dimanche du mois a été particulièrement élevée en octobre, ce qui est à mettre en relation avec l’organisation au départ de La Renaissance des « 6 Heures de Visé » et qui fut un grand succès
  • Le jubilé de Fraternité de Route a pareillement été l’occasion de nombreuses visites du musée et du tir (d’autres personnes ont d’ailleurs profité de l’occasion pour voir nos collections). Les photos sont de Louis Leroy.
  • A la Saint-Martin, notre conservateur a été très bien secondé par deux gentes dames et le musée est resté accessible deux heures de plus.
  • A noter : l’équipe du Musée commence à préparer l’exposition « 1914-1918 » et le musée ne sera plus accessible avant le mois d’avril.

Photos (doc. Christine Emo) :

Le goûter des Cadets (mercredi 13 novembre) fut une nouvelle fois une réussite pour le plus grand bonheur des Cadets et Cadettes

 

Le Feu de la Saint-Martin sur l’île Robinson a impressionné une nouvelle fois. Beaucoup de monde autour de la flambée comme, au retour, à L’Enclos des Arquebusiers.

 

La fête de la Saint-Martin le 17 novembre a été parfaitement réussie : splendide temps automnal, participation maximum, ambiance excellente, retraite très suivie…

 

Visite du musée (doc. Louis Leroy – anniversaire de Fraternité de Route)

Nos archives prospèrent joyeusement.

En six mois, notre bibliothèque s’est enrichie de nombreux documents aussi uniques que précieux. Ceci sans compter les ouvrages spécialisés et les documents de référence. Ni les reportages de photos d’époque. La bibliothèque elle-même est devenue une référence dans le domaine des gildes et des confraternités armées. Nous relevons particulièrement :

  1. Fonds O’ Kelly : des milliers de notes accumulées par le père O’ Kelly s.j., un chercheur infatigable qui a sillonné la Basse-Meuse pendant plus de 50 ans (le fonds représente 5 caisses de documents – un répertoire des thèmes abordés a été établi).
  2. Des archives rares des 17e et 18e provenant de confraternités sermentées
  3. Le Courrier de la Meuse : soit les numéros reliés par année de ce journal fondé par le visétois Dieudonné Thonon (petit-fils de Nicolas Thonon) à Maestricht pendant la guerre 14-18. Francis Derroitte, le propre petit-fils de Dieudonné, avait encore marché dans les Cadets tant qu’il a habité Visé. Un répertoire des articles intéressant Visé a été établi.

Les photos :

 

Bon à savoir

Le jour de notre fête de la Saint-Martin, le musée sera exceptionnellement ouvert de 17 à 18h30.

Musée des Anciens Arquebusiers – Ouverture le week-end des 8 et 9 septembre

Les Journées du Patrimoines 2012 seront mises à profit par le Musée des Anciens Arquebusiers pour permettre aux visiteurs de découvrir le patrimoine de la confrérie sermentée.  Dans un cadre rénové et ré-agencé,  les collections continuent à s’enrichir et à se spécialiser et ne manqueront pas d’intéresser les passionnés de l’histoire.

Le musée est également accessible sur demande (en dehors des journées  « portes ouvertes » annoncées). Le musée peut être visité en groupe ou en visite personnelle en contactant monsieur Jean-Luc Casteleyn : GSM : 0475/ 35 29 16 ou adresse internet : jeanluc.casteleyn@skynet.be  . Parallèlement, une petite exposition temporaire « Les armes spéciales du musée » se tient de juillet à novembre.

Ouverture les 8 et 9 septembre de 14 à 18 heures.